Lettre à Dieu – Paula Kasparian


Le Buisson Ardent - "Moïse fit un détour pour voir, et Dieu l'appela" (Exode 3,4)

« Souffle de mon souffle, Tu Te révèles aux artisans de paix en un Corps Livré en communauté, Peuple de peuples se dressant à la frontière des religions, des cultures et des nations… »


Date : 27/4/2003



Une version de cette lettre à Dieu a été publiée avec 99 autres Lettres à Dieu chez Calman-Lévy, en français. Toutes ont été traduites en langue arabe et distribuées dans tout le Maghreb, dans tous les pays du Moyen Orient jusqu’en Arabie Saoudite et au Yémen. Elles ont été aussi traduites et distribuées en Corée, en Roumanie, en Croatie, sur les territoires de Taïwan, Hong Kong et Macao.

Le comité scientifique de l’université italienne de Chiéti-Pescara, en son département de littérature étrangère, a accepté une thèse de doctorat sur cet ouvrage intitulé « Cent lettres à Dieu ».

 

 

 

Au Dieu personnalisant
Souffle de mon souffle,
Tu Te révèles aux artisans de paix
en un Corps Livré en communauté,
Peuple de peuples se dressant à la frontière
des religions, des cultures et des nations.

Toi qui Te manifestes au plus intime de la chair de l’homme, comme son désir le plus secret puisque l’âme qui est souffle ne trouve de vrai repos qu’en Toi, longtemps je T’ai cherché sans pouvoir Te nommer… Formée à l’esprit critique dans le cadre de l’Ecole laïque, je ne T’ai d’abord connu que négativement tandis que rien dans le monde ne me satisfaisait et que m’attachait à la vie, une aspiration indéfinissable, imprononçable, inimaginable! A force d’aspirer jour après jour, semaine après semaine, année après année, un vide s’opéra au creux de mon désir dans la colonne vertébrale, quelque chose comme un appel d’air, tandis qu’un plein trouvait place dans ma vie, un milieu porteur grâce auquel il allait devenir possible de vivre ce à quoi j’aspirais secrètement sans perdre les repères de société qui font de nous des êtres de raison.

Une nuit datée et localisée, la nuit du 25 au 26 janvier 1982, Tu T’es présenté à moi par une pénétration de Ton Souffle dans mon souffle. Pour un instant imprégnant mon corps de la marque de Ton Toucher, mon souffle devint voyant et sentant du mouvement insaisissable de Ton Souffle avec lequel s’engendre le Sens dans le Corps de l’Homme. Je fis l’expérience de la sortie du temps successif et de la récapitulation de tous les temps d’un Peuple, dans la Colonne Vertébrale de l’Homme. Rejointe dans mon aspiration la plus intime où Aimer et Connaître ne font plus qu’Un, j’aurais pu mourir au moment précis où la mort se démasquait pour apparaître comme naissance de la Lumière. Quelle Lumière ? Naissance du Verbe ne pouvant rien nommer par soi-même, tandis qu’une foule de noms viennent le qualifier… Litanie de Visages où la Solitude est Peuplée!

Folie ? « Non, cela rejoint ce que je découvre à travers mon travail exégétique » me dit Paul Beauchamp s.j., auteur de « L’Un et l’Autre Testament ». Efficacité de Ton Baptême ? « Tu as eu un beau cadeau pour ta fête » me dit Johanne Lévy. Le 25 janvier, les Eglises Chrétiennes fêtent la conversion de Paul sur le chemin de Damas qui clôture tous les ans une semaine de prière pour l’unité et le 26 janvier, la sainte Paule. Appel à constituer une famille ? « Dans toutes les traditions religieuses, le Souffle c’est l’Esprit. Vous êtes dans le lieu de l’expérience mystique. Les mystiques de toutes les religions sont frères » me dit François Marty s.j., auteur de « La Bénédiction de Babel ». Avènement d’une pensée ? La pénétration du souffle par Ton Souffle s’est révélée à moi comme le lieu de connaissance intra-religieuse sans lequel le dialogue inter-religieux serait vain. Je n’hésite pas à dire qu’elle est la condition de possibilité du dialogue non seulement inter-religieux, mais aussi inter-disciplinaire et encore inter-national. En ce sens elle est fondation philosophique. En 1983, Tu me fis entendre par la voix de Claude Bruaire, le devoir qui était le mien, de m’engager dans une expression philosophique de la question.

L’aventure en société commença en 1994, avec la rencontre d’André Chouraqui et de Tania Heidsick à Fès, et de Madeleine Frapier en plein ciel, le 15 octobre, jour de la fête de sainte Thérèse d’Avila que François Marty m’avait conseillé de lire en 1982. Dans la perspective Artisans de Paix que venait de fonder Madeleine, je trouvai un lieu de réalisation de l’inspiration que tu me communiquas. Grâce à cet engagement donnant une extériorité à l’expérience première et à l’intérêt de Jean-François Mattéi qui avait dirigé en 1992, une Encyclopédie des Oeuvres Philosophiques, après de nombreuses épreuves, Tu rendis possible la soutenance d’une thèse de doctorat de philosophie intitulée « Le Toucher de l’Esprit – Connaissances révélées et Connaissances scientifiques », le 4 juillet 2001 à Nice où j’avais vu le jour.

Comme pour sceller l’alliance des « artisans de paix », Madeleine Frapier fut rappelée à Toi dans sa centième année, le 26 janvier 2002 au matin. Paul Beauchamp l’avait précédée le 23 avril 2001, jour de la saint Georges et ma mère, le 25 juillet 2000, jour de la saint Jacques. Leurs âmes sont des rayons de Ta Lumière qui nous accompagnent sur le chemin d’Artisanat de la Paix à tracer au jour le jour. Tenir debout dans un monde où la Révélation n’empêche pas et même attise la violence au sein des familles, des cités et des nations, est une gageure. Je confesse le mystère de Ta Croix et de Ta Résurrection sans lequel nos actions seraient vaines. Je crois en Ton génie qui se révèle là où des hommes de confessions différentes consentent à reconnaître l’Un en l’Autre, un rayon de Ta Lumière.

« Lumière sur lumière » dit Dalil Boubakeur, avec lequel une fraternité prometteuse est née avec l’Islam sous le signe d’Elie, en 1998. Nous marchons pour réaliser un « Peuple de peuples » cher à Raphaël Draï, avec lequel l’amitié fraternelle est née la même année, sous le signe de la théophanie de Moïse, d’Elie et du récit évangélique de la Transfiguration où Jésus apparaît entouré de Moïse et d’Elie. « Comme Moïse, Jésus et Elie, s’entretiennent au sens fort où ils se tiennent ensemble, Juifs, Chrétiens et Musulmans sommes invités à nous entre-tenir » s’exclama Raphaël qui réfléchit durant 30 ans sur la communication prophétique. « Si nous faisons ainsi, quelque chose de la matière du monde sera transfigurée » ajoutai-je dans un cri du coeur. « Et ceci constitue un véritable changement de paradigme de la nature du rapport entre religions » avons-nous pensé ensemble. Nous nous fions en Toi pour que fructifient cette exclamation, ce cri et cette pensée, et que se perpétue ce que nous sommes incapables de nous donner à nous-mêmes, l’Artisanat de la Paix.

Paris, le 27 avril 2003

Paula Rolland – Kasparian

 

Documents à télécharger :

◊ Lettre à Dieu – Paula Kasparian


Recherche par mot-clé

artistes de Dieu; Connaissance connaissances révélées connaissances scientifiques Corps Elie Fraternité Toraïque des Artisans de Paix; Fraternité Eucharistique des Artisans de Paix; Fraternité Islamique des Artisans de Paix; Jérusalem; Al Qaouzah (Sud Liban); Istanbul; Institut itinérant des Artisans de Paix; sanctification; voie; artisans de paix Moïse paradigme des Artisans de Paix Prophétie Sagesse sciences Sinaï Souffle Toucher de l'Esprit Transfiguration épistémologie des Artisans de Paix

Recherche par thème


Recherche par lieu


Recherche par date

Login

Lost your password?