Mission Artisans de Paix au Maroc 2019


Du 11 au 15 octobre 2019. Colloque à l’université de théologie de TETOUAN, sur le thème du Dialogue au centre du vivre-ensemble et de la cohabitation.


Date : 11/10/2019



Tétouan est une ville andalouse au nord du Maroc, près de Tanger, décrite comme la colombe du Maroc où tout est blanc.

L’arrivée se fera un vendredi à Tanger.

L’après-midi, nous visiterons le mausolée de la figure emblématique du soufisme occidental, Abdesalam Ben Machiche, l’ancêtre du Recteur Khalil Meroun de la Mosquée d’Evry-Courcouronnes. Moulay Abdeslam Ben Mchich Alami (en arabe : عبد السلام بن مشيش العلمي ; 1163 – 1228 soit 559-626 de l’hégire) est un saint soufi marocain d’ascendance chérifienne idrisside. Du XIIe jusqu’au XIIIe siècle, il se retira au jebel Alam dans la région de Beni Arous, entre Tétouan et Ouezzane, où est situé actuellement son mausolée. Au début de chaque juillet de chaque année les chorfas Alamiyine commencent à célébrer le moussem de ce saint surnommé « le sultan des Jbalas », le protecteur de la vallée. Il fut aussi l’initiateur de Abou Hassan al-Chadhili au soufisme.

Samedi, nous visiterons Chefchaouen, ou Chaouen, une ville bâtie à 600 m d’altitude au pied des monts Kelaa et Meggou, sur la chaîne du Rif, au nord-ouest du Maroc, réputée pour les bâtiments remarquables de différents tons de bleu délavé de sa vieille ville. Elle est le chef-lieu de la province homonyme. Sa population est de 42 786 habitants. Le nom de la ville provient du berbère achawen, signifiant « les cornes », en raison des sommets montagneux qui dominent et l’entourent. Initialement instiguée en 1415, Chefchaouen est fondée en 1471 puis achevée en 1480 par le chérif Ali ibn Rachid al-Alami, de retour d’un séjour guerrier dans le royaume de Grenade. La ville accueille par la suite une population composée principalement d’Andalous puis de Morisques et demeure interdite aux Chrétiens sous peine de mort. Seul l’explorateur Charles de Foucauld brava l’interdit en 1883. Le 20 novembre 2010, la ville de Chaouen a été inscrite sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Des ateliers de maroquinerie et de tissage bordent ses allées pavées abruptes. Sur la place centrale ombragée d’Outa el Hammam se trouve la casbah aux murs rouges, forteresse et donjon du XVe siècle avec expositions ethnographiques et artistiques. Le minaret octogonal de la Grande Mosquée s’élève non loin de là.

Dimanche, nous visiterons Tetouan ; notamment, le quartier juif.

Lundi, le colloque se tiendra entre 9 et 18 heures sur le thème du Dialogue au centre du vivre-ensemble et de la cohabitation. Tarik Abou Nour et Paula Kasparian sont invités à y intervenir (20 à 30 minutes par intervention).


Recherche par mot-clé

artistes de Dieu; Connaissance connaissances révélées connaissances scientifiques Corps Elie Fraternité Toraïque des Artisans de Paix; Fraternité Eucharistique des Artisans de Paix; Fraternité Islamique des Artisans de Paix; Jérusalem; Al Qaouzah (Sud Liban); Istanbul; Institut itinérant des Artisans de Paix; sanctification; voie; artisans de paix Moïse paradigme des Artisans de Paix Prophétie Sagesse sciences Sinaï Souffle Toucher de l'Esprit Transfiguration épistémologie des Artisans de Paix

Recherche par thème


Recherche par lieu


Recherche par date

Login

Lost your password?