La Voie sûre du Pèlerinage Intérieur



Publié le 21/6/2012



Au Moyen Age, à l’époque des croisades et des conquêtes, des personnes désireuses d’aller à Jérusalem et qui n’en avaient pas les moyens, faisaient à genoux le parcours du Labyrinthe de la Cathédrale de Chartres. Elles étaient ainsi conduites d’un chemin visant la conquête de la ville terrestre de Jérusalem vers une voie  intérieure qui se donne à sentir et à goûter comme Naissance d’En Haut, Promesse de la Jérusalem céleste et Accomplissement de l’âme (1). C’est ce retournement que nous avons choisi pour symboliser les Artisans de Paix que nous espérons être, en prenant comme Logo un dessin du Labyrinthe de la Cathédrale de Chartres.

Aujourd’hui, pour les Artisans de Paix que nous espérons être, le Labyrinthe est avant tout un Chemin de l’Âme en quête de son Centre, l’Intériorité que les prophètes et les mystiques de toutes les traditions rencontrent comme une Présence « plus intérieure à soi-même que soi-même, plus extérieure que toute extériorité » (saint Augustin) (2). Cette présence se révèle comme un « Toucher de la divine essence » selon les propos de saint Jean de la Croix. Dans notre Labyrinthe, le Toucher est celui de la Promesse au Centre de l’âme, Porte dite de « l’Election » où s’enracine la détermination des Artisans de  Paix à partir de l’expérience d’un Toucher de braise (Isaïe 6,6-7) par lequel se communique à eux l’Avenir auquel ils sont appelés.

Pour sainte Thérèse d’Avila et saint Jean de la Croix, mais aussi pour Al Ghazali et Ibn Arabi, ainsi que pour les prophètes du Premier Testament, tous s’inscrivant dans la tradition de la Révélation du Sinaï qui nous fédère, Dieu est Intériorité, mais « Il y a plus d’Intériorité dans l’Extériorité que dans l’Intériorité pure » (Bienheureux De Suso). C’est que l’Intériorité en question transcende les religions et les personnes de l’intérieur d’elles-mêmes, ouvrant pour chacun(e) qui la suit, un chemin de sortie de soi (3), surabondant de vie en soi, pour soi et pour les autres : un chemin qui ne cesse de questionner l’origine et la finalité, à la frontière de soi-même et d’autrui, chacun occupant la place unique qui est la sienne (tels sont les principes fondateurs de l’éthique des Artisans de Paix, qui lui permettent de persévérer dans la Voie du Pèlerinage Intérieur) (4).

Le Labyrinthe peut être parcouru un moment de la vie humaine (5), récapituler une vie toute entière ou encore récapituler le chemin de l’humanité dans son ensemble en marche vers la Jérusalem céleste (6) …  Si nous explorons le Labyrinthe ne serait-ce qu’un moment, nous faisons l’expérience qu’il y a un seul chemin mais qu’il y a des personnes devant et derrière nous : ce qui exclue le relativisme des religions au profit d’une mise en relation entre les personnes. Nous vivons avec ceux qui nous entourent et sommes obligés de respecter leur rythme. Nous  croisons des personnes qui vont en sens contraire du nôtre. Nous pouvons croire qu’elles vont dans le mauvais sens alors qu’elles sont peut-être plus avancées que nous dans le Labyrinthe. Le labyrinthe est une école de tolérance et d’humilité.

C’est aussi une école de patience. Très vite on est près du centre, on croit qu’on va aboutir et au bout de 200 mètres de déroulé, on est sur le parcours le plus extérieur, on croit qu’on n’arrivera jamais. C’est alors qu’on arrive au Centre, à la Jérusalem céleste, le lieu où l’on voit Dieu dans un Toucher de la divine essence qui sourd en l’âme, comme sa source.

En restant à l’école du Labyrinthe, les Artisans de Paix sont invités à visiter les cités terrestres sans jamais désespérer (7), qu’il s’agisse des Banlieues difficiles ou de la ville de Jérusalem où les conflits sont exacerbés. Et lorsque nous décidons de faire un pèlerinage dans la ville terrestre de Jérusalem chargée de la Mémoire de nos traditions qui la qualifient de « Cité de Paix », nous le concevons comme un voyage initiatique de 7 jours pleins, chaque jour nous initiant à une demeure spirituelle de la « Cité de Paix », avec cependant une transposition : la finalité du Pèlerinage vers la Jérusalem céleste est l’union à Dieu pour chacun(e) de nous, celle du Pèlerinage vers la Jérusalem terrestre est de se bénir les uns les autres, célébrant l’alliance promise entre Israël et les nations qui ensemble constituent le Peuple de Dieu. Le pèlerinage Intérieur devient alors accueil de la Prophétie d’Isaïe de Jérusalem Mère des peuples.

Il est une piste pour l’exploration de la Voie des Artisans de Paix qui se présente aujourd’hui comme une Spiritualité Interreligieuse sans confusion ni syncrétisme (Séminaire Spécialisé AIDOP / Artisans de Paix de Recherche et Formation).

 

1 La Naissance d’En Haut, la Promesse de la Jérusalem céleste et l’Accomplissement de l’âme en Dieu se livrant ici et maintenant, sont des repères pour notre exploration du Chemin de l’âme appelée par son Seigneur dans la corporéité qui est la sienne et qui se manifeste à travers la vie des 5 sens : sentir et goûter, voir et entendre,  toucher éminemment central.

2 Porte centrale du Chemin de l’âme, dite de « l’Election » au croisement  de la Promesse et du Toucher (st Jean de la Croix parle de « Toucher la divine essence » au sommet de l’expérience de Dieu).

3 Mettant à distance de soi, ce qui permet de Voir et Entendre le Chemin qu’il s’agisse de la Naissance (Voir des Voix), de la Promesse (Voir la Jérusalem céleste avec ses 7 demeures spirituelles qui nous appellent) ou de l’Accomplissement. (Voir et Entendre la Pierre angulaire de la vie et de la pensée) des Artisans de Paix.

4 Porte dite du « Combat Spirituel », au croisement de la Naissance et du Voir et Entendre où l’enjeu est de Voir des Voix pour persévérer dans la Voie.

5 Nous avons repéré 9 Portes de l’âme.

6 Nous avons repéré 7 demeures spirituelles de la Cité de Paix.

7 Porte au croisement du Toucher et de l’Accomplissement : Toucher de la divine essence en l’âme, Accomplissement de l’âme en Dieu qui vient se proposer ici et maintenant dans un Commencement toujours actuel.

 


Recherche par mot-clé

artistes de Dieu; Connaissance connaissances révélées connaissances scientifiques Corps Elie Fraternité Toraïque des Artisans de Paix; Fraternité Eucharistique des Artisans de Paix; Fraternité Islamique des Artisans de Paix; Jérusalem; Al Qaouzah (Sud Liban); Istanbul; Institut itinérant des Artisans de Paix; sanctification; voie; artisans de paix Moïse paradigme des Artisans de Paix Prophétie Sagesse sciences Sinaï Souffle Toucher de l'Esprit Transfiguration épistémologie des Artisans de Paix

Recherche par thème


Recherche par lieu


Recherche par date

Login

Lost your password?