L’implication du religieux dans le conflit entre Israël et le Hamas


Avec Prof. Denis Charbit, Rabbin Mordékhai Chriqui, Dr. Tarik Abou Nour, Dr. Ghaleb Bencheikh, SE le Cardinal Jean-Marc Aveline, Prof. hon. Jean-Paul Durand op, Paula Kasparian. Rencontre hybride, Paris / Zoom.


Date : 25/2/2024
Heure : 14:30 - 19:30
Lieu : Couvent dominicain Saint Jacques / Zoom
Adresse : 18 rue des Tanneries 75013 Paris



La rencontre devra se dérouler selon l’éthique des Artisans de Paix, dans un esprit de respect et d’écoute mutuelle, respectant les positions des uns et des autres, avec une quête commune de justice et de paix. Elle sera réservée aux personnes adhérant à cette éthique, membres de l’association Artisans de Paix en 2024.

Israël ne peut pas baisser les armes sans risquer de périr, tant que des forces, des politiques et des thèses ou idéologies, comme celles du Hamas, continuent de lutter pour sa disparition, voire aussi pour la disparition du peuple juif : Israël ne peut pas baisser les armes, tant que les pays arabes avoisinants ne l’auront pas reconnu. Cela nous fait penser au combat de Jacob avec l’ange de son frère : Jacob continue de se battre jusqu’à ce qu’il ait reçu un nom. C’est une histoire qui se perpétue au fil des siècles, une épreuve – pierre d’achoppement pour l’humanité de tous, une mission pour le peuple juif.

Force est de constater qu’après le pogrom du 7 octobre 2023, les moyens politiques et militaires de cette légitime défense israélienne perdent dans le monde en crédibilité, tellement est considérable le nombre des victimes civiles de la partie palestinienne, à Gaza et en Cisjordanie, victimes qui ne peuvent pas être confondues avec les intérêts du Hamas : ces antagonismes tellement paroxystiques freinent l’aide humanitaire et enlisent la diplomatie de juste paix chargée d’avancer vers un avenir coexistence.

Avec quels interlocuteurs dialoguer pour bâtir une juste paix ? Ce qui paraît impossible aux hommes devient possible si nous nous mettons à l’écoute de la voix du silence fin. Ainsi, le degré de respect d’une présence tierce, notamment chrétienne, respect de ses propres intérêts, droits, forces, aides tant humanitaires, culturelles que spirituelles, constitue de précieux tests et catalyseurs pour tenter de favoriser un vivre ensemble si nécessaire et si légitime, fondé sur un respect réciproque, et pour cheminer vers une justice et une paix à recevoir de Dieu, avec les êtres de bonne volonté.

Le débat sera essentiellement entre juifs et musulmans. Les chrétiens seront en position de médiation, intervenant surtout par des questions. Les responsables des fraternités Artisans de Paix de confessions diverses seront invités à poser des questions aussi. Invité, SEm le Cardinal Aveline, Président d’honneur des Artisans de Paix , se  fait représenter par  le Père Le Sourt, directeur du service national des relations avec le judaïsme dans le cadre de la Conférence des Evêques de France . Le Prof. Jean-Paul Durand op et moi-même lancerons la séance et la relancerons au cours de l’après-midi, ressaisissant les propos des uns et des autres pour cheminer en Artisans de Paix.

Voici quels sont les intervenants invités, par ordre alphabétique :

Pour la partie juive :

Prof. Denis Charbit, maître de conférences au département de sociologie, science politique et communication à l’université ouverte d’Israël. Ses recherches, publiées en français, en hébreu et en anglais dans de nombreux livres et articles, portent, entre autres, sur le sionisme et le conflit israélo-arabe.

Rabbin Mordékhai Chriqui, PHD en Sciences des Religions. Directeur – fondateur à Jérusalem du Centre Tikoum Olam, ainsi que de l’Institut « Ramhal » dont le but est la propagation de l’enseignement et de la pensée du Ramhal (Rabbi Moché Hayim Luzzatto) dans le monde. Conférencier et auteur de nombreux livres et  de traductions d’ ouvrages sur la Kabbale.

Elie Guez, aime se présenter comme un étudiant perpétuel de la sagesse universelle. Fondateur du projet « Arche d’Abraham », il est engagé dans les relations inter-traditionnelles et la diffusion de l’approche universelle de la Tradition hébraïque. Initiateur de la formation en Compagnonnage de Soi et du Coaching Existentiel, qui synthétise son parcours entre logothérapie et kabbale existentielle. Directeur du centre de formation Métasophia à Jérusalem. Auteur de Ma Logothérapie, enquête sur le sens de la vie.

Pour la partie musulmane :

Dr. Tarik Abou Nour, Président de l’Institut d’Enseignement Supérieur Islamique de Paris. Chercheur en jurisprudence islamique et en finance, Docteur en sciences des religions et des systèmes de pensée de l’École Pratique des Hautes Études – EPHE – Paris Sorbonne, sur le sujet de la relation entre fiqh et spiritualité.

Mounir Ameur, Biologiste de formation, doctorant en Écologie végétale, Professeur spécialisé pour enfants sourds et ayant des troubles du développement, Expert consultant en éducation inclusive.

Dr. Ghaleb Bencheikh, Président de la Fondation pour l’Islam de France et de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (France), membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la décennie de la culture de non-violence et de paix, Président de l’Association C3D (Citoyenneté, Devoirs, Droits, Dignité). Docteur-ès-Sciences et physicien.

Pour la partie chrétienne :

SEm le Cardinal Jean-Marc Aveline, Archevêque de Marseille à la suite du Cardinal Panafieu et de Mgr Georges Pontier, Membre du Conseil Pontifical pour le Dialogue interreligieux, Président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux au sein de la Conférence des Évêques de France, Président d’honneur des Artisans de Paix, sera représenté par le Père Le Sourt de la Conférence des Evêques de France (directeur du service national des relations avec le judaïsme).

Prof. hon. Jean-Paul Durand op, Doyen hon. de la Faculté de Droit canonique de l’Institut catholique de Paris;  Lauréat de l’Institut ; Fondateur du think tank AIDOP (Agence Internationale Diplomatie et  Opinion Publique); Éditeur au Cerf : Dir. de Coll. et de l’EDIC ( Esprit & Dictionnaire des Institutions Chrétiennes-retardé-);  Co-Fondateur du GMIPA (Groupe des Métiers d’Intelligences Philosophiques Appliquées), méthode : DHPN ( Dignité Humaine Performance Numérique ); Professeur à DOMUNI; Professeur ERASMUS-GRATIANUS ; associé à « Droit et Sociétés religieuses » ( Faculté de Droit Jean Monnet de l’Université Paris Sud Saclay).

Dr. Paula Kasparian, Présidente refondatrice d’Artisans de Paix, Docteur-ès-Sciences économiques en Épistémologie et Histoire de la Pensée économique, Docteur-ès-Lettres en Philosophie. Auteur de Les apports de Jean Piaget à l’épistémologie des sciences sociales, ainsi que de Le Toucher de l’Esprit – Connaissance révélée et connaissance scientifique (thèses de doctorat) ; et plus récemment d’un Livre des Grâces, tome 1 : Les demeures spirituelles, laboratoire du cœur des Artisans de Paix, et tome 2 : Monastère invisible, L’Institut spirituel itinérant Artisans de Paix.

 


Recherche par mot-clé

artistes de Dieu; Connaissance connaissances révélées connaissances scientifiques Corps Elie Fraternité Toraïque des Artisans de Paix; Fraternité Eucharistique des Artisans de Paix; Fraternité Islamique des Artisans de Paix; Jérusalem; Al Qaouzah (Sud Liban); Istanbul; Institut itinérant des Artisans de Paix; sanctification; voie; artisans de paix Moïse paradigme des Artisans de Paix Prophétie Sagesse sciences Sinaï Souffle Toucher de l'Esprit Transfiguration épistémologie des Artisans de Paix

Recherche par thème


Recherche par lieu


Recherche par date

Login

Lost your password?